FOIRES AUX VINS

Le catalogue Foire aux Vins d'Automne... - Intermarche Sainte Maure de  Touraine | Facebook

Du fait de la crise sanitaire, les caves des grandes surfaces sont pleines.

La foire aux vins 2020 est celle de tous les dangers, et de tous les espoirs. La crise sanitaire qui bouleverse les conditions d’accueil et de dégustation, y tient un rôle important. La bonne nouvelle pour le consommateur, le déclin propose de très bonnes affaires. Les gérants des magasins insistent sur des prix bas pour écouler les stocks, très fournis en raison de la baisse des ventes pendant le confinement.

Les enseignes multiplient les promotions et mettent l’accent sur les vins modestes. Des remises immédiates de 15 % à 20 % seront appliquées en caisse. Chez Casino la mécanique du « six bouteilles pour quatre achetées » était déjà appliquée. Il faut donc continuer sur cette voie.

Face à des vins prestigieux, comme une sélection spéciale de crus de Bourgogne produits par les Hospices de Beaune et vendus à plus de 60 euros la bouteille, Casino propose des entrées de gamme à 2,30 euros. Les vins étrangers n’échappent pas à la règle, sur une sélection de 11 références italiennes, 9 sont sous la barre des 10 euros.

Moins d’AOC, plus d’IGP

Pour dénicher les petits prix, il faut s’orienter vers des régions abordables dans le Languedoc notamment. Les vignerons indépendants ont joué un rôle important cette année dans la sélection des magasins en allant eux-mêmes frapper à leur porte. Avec des prix abordables à moins de 12 euros. A cause du confinement et de ses conséquences, fermeture des restaurants et des hôtels, ralentissement des exportations, baisse du tourisme, beaucoup n’ont pu écouler leur production. Pour vider les cuves ou se défaire d’un stock important, ils se sont tournés vers la grande distribution.

Vignerons du cru

Les grandes surfaces telles Leclerc quand elles sont situées à proximité des vignobles, mettent en avant les producteurs locaux.

S’ajoutent également des bouteilles confidentielles venues tout droit des caves de restaurants. Invendues pendant le confinement, elles représentent une source de liquidité pour les restaurateurs et une aubaine pour les supermarchés à la recherche de cuvées pointues.

Marché en chute libre

Il faut savoir maintenant si ces offres alléchantes vont battre le cœur des consommateurs. Car depuis le début du confinement, le tarif des vins achetés en supermarché est en chute libre. Certaines enseignes assument leurs « petits prix ».

Foires boudées

Les foires aux vins automnales étaient en retrait, avant la pandémie c’est vrai pour toutes les enseignes. Entre 2017 et 2018, les bouteilles vendues ont chuté de 10 %.

Bio incontournable

L’écologie est de mise. Pas un catalogue de foire aux vins ne manque de le signaler. Chaque magasin même dans les premiers prix met en avant un viticulture écoresponsable. Le rayon vin de la coopérative Biocoop se développe de 15 % à 20 %/an depuis 2016. Ensuite, l’enseigne a connu une progression de 14 % en 2019, et de 27 % pendant le premier semestre 2020. Carrefour annonce que 30 % de son offre pendant la foire, soit 509 vins, est reliée à une agriculture écoresponsable. Chez Casino, on parle de naturalité, qui englobe des vins bio ou biodynamie.

Tenue des soirées interdite

Cet évènement fait trembler les gérants des magasins : les soirées de lancement, et surtout leur annulation. Les mesures de distanciation physique rendent impossibles ces rassemblements qui accueillent souvent plusieurs centaines de clients. Ils constituent à eux seuls jusqu’à 40 % des revenus d’une foire aux vins. Chez Leclerc, le gérant prévoit d’organiser des dégustations en comité très restreint, si le COVID ne reprends pas le dessus.

Qu’est-ce que la CERTIFICATION HAUTE VALEUR ENVIRONNEMENTALE ?

HVE - accueil | HVE - Haute Valeur Environnementale

Origine du dispositif

La Haute Valeur Environnementale est un dispositif issu du Grenelle de l’environnement (2007) et encadré par les pouvoirs publics. Cette certification concourt de façon majeure à la valorisation de la démarche agroécologique. Il s’agit d’engager les agriculteurs français dans une transition vers des systèmes de production multiperformants en :

  • portant une vision systémique de l’exploitation ;
  • valorisant les interactions biologiques positives des agroécosystèmes (présence d’éléments de biodiversité, régulation naturelle, diversité d’assolement, etc.) ;
  • favorisant l’autonomie et la robustesse des exploitations par la recherche du bouclage des cycles (eau, azote, etc.) ce qui permet, entre autres, de réduire la dépendance aux intrants, d’améliorer la fertilité des sols et de protéger les ressources naturelles.

La certification Haute Valeur Environnementale vient également répondre à la demande des consommateurs en faveur d’une alimentation à faibles impacts environnementaux et issue d’une production responsable.

Les particularités du dispositif

La Haute Valeur Environnementale a pour but d’identifier et de valoriser des pratiques agricoles plus respectueuses de l’environnement. La certification est multifilière, elle a été conçue pour être accessible à l’ensemble des productions agricoles.

La démarche pour obtenir la certification est exclusivement volontaire. Elle peut s’effectuer individuellement ou dans un cadre collectif. Elle s’appuie sur des obligations de résultats mesurés par des indicateurs de performance environnementale.

LA CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES : Un dispositif progressif à trois niveaux :

Plaque d´étage - Niveau 1 - Icone® - Direct Signalétique

Etablir une bonne maîtrise de la règlementation environnementale, en particulier celle relative à la conditionnalité des aides PAC (politique agricole commune). Cette dernière se structure autour de 3 domaines au titre de la certification environnementale : l’environnement, la santé des végétaux et les bonnes conditions agricoles et environnementales (BCAE).

Les 7 mesures BCAE sont citées ci-dessous :

  • bandes tampons le long des cours d’eau
  • prélèvements pour l’irrigation
  • protection des eaux souterraines contre la pollution causée par des substances dangereuses
  • couverture minimale des sols
  • limitation de l’érosion
  • maintien de la manière organique des sols
  • maintien des particularités topographiques.
CLASSIFICATION CASINO , LES NIVEAUX CASINO - CGT GEANT ALBERTVILLE

Ce niveau est fondé sur des obligations de moyens. Le référentiel se structure autour de 16 exigences regroupées en 4 objectifs :

  • maintenir la biodiversité
  • adapter l’utilisation des produits phytopharmaceutiques
  • stocker les fertilisants et raisonner au plus juste les apports tout en limitant les fuites vers le milieu naturel
  • optimiser les apports hydriques.
CLASSIFICATION CASINO , LES NIVEAUX CASINO - CGT GEANT ALBERTVILLE

Ce niveau s’appuie sur des obligations de résultats mesurés par des indicateurs de performance environnementale. Le viticulteur a le choix entre 2 options :

  • Option A : approche thématique
  • Option B : approche globale

PROCESSUS DE CERTIFICATION

Certification Individuelle

Validation du niveau 1 par un organisme SCA / Auto-évaluation au regard du niveau 3 / Prise de contact avec un organisme certificateur (OC) agréé par le ministère chargé de l’agriculture / Evaluation technique initiale / Evaluation intermédiaire de suivi / Evaluation technique de renouvellement.

Certification individuelle gérée dans un cadre collectif

La structure collective détermine le champ des exploitations qu’elle souhaite engager dans la certification / Prise de contact avec un organisme certificateur (OC) agréé par le ministère chargé de l’agriculture / Evaluation technique initiale / Audit annuel / Evaluation technique de renouvellement.

NOUVEAU BY BEAUJOLAIS

Le vrai / faux du Beaujolais Nouveau | Beaujolais.com

Au fil des années, les Beaujolais Nouveaux ont été victimes de différentes rumeurs comme : »chaque année, il a un goût de banane » ; « ça va bien avec l’apéritif mais pas avec un repas » ; ou alors « vous avez intérêt à le boire tout de suite, sinon il aura un goût de chaussette ».

Les Beaujolais Nouveaux ont été victimes de leur succès, de ce fait, tous s’expriment sur le sujet sans forcément avoir de connaissances.

Beaujolais Nouveau : vin unique

La réponse est vrai et faux. C’est un vin unique car il possède ses propres qualités. On parle de la fête « du » Beaujolais Nouveau, mais on trouve plusieurs sortes de Beaujolais Nouveaux. Deux appellations produisent ces vins primeurs : les Beaujolais et les Beaujolais Villages qui donnent les Beaujolais Nouveaux et les Beaujolais Villages Nouveaux.

Plus de 2000 vignerons qui cultivent et élaborent ces Beaujolais.

Le Beaujolais Nouveau est un vin industriel

Faux. Les Beaujolais Nouveaux comme tous les Beaujolais sont produits de façon artisanale. Ce sont des vins très difficiles à produire, la date des vendanges varie chaque année et le temps de fabrication alors que la date de sortie reste la même ! Le fait que tous les Beaujolais Nouveaux soient commercialisés le jour même, a entretenu l’idée reçue de « vins industriels ».

Le travail des vignes est manuel, tandis que les superficies exploitées par les vignerons sont modestes environ 10 hectares.

Le Beaujolais Nouveau a forcément un goût de banane

Faux. Chaque viticulteur met en œuvre son propre savoir-faire pour élaborer ses vins primeurs. Les Beaujolais Nouveaux expriment le fruité du raisin comme aucun autre vin et rend parfaitement hommage au terroir sur lequel il repose toute l’année.

Le Beaujolais Nouveau est un vin pour l’apéro

Vrai, mais pas seulement. Il est vrai que les Beaujolais Nouveaux sont principalement servis pour l’apéritif. En revanche, pour une soirée à la maison, le Beaujolais Nouveau peut se déguster avec une pizza, ou une viande.

Le Beaujolais Nouveau a éclipsé les autres appellations du vignoble

Vrai en partie. Les vins du Beaujolais comptent 12 appellations, toutes des AOC. Le plus médiatique reste le Beaujolais Nouveau. On retrouve d’autres vins comme le Morgon, le Brouilly ou le Moulin-à-Vent qui ont une bonne réputation en France et à l’Etranger ! Les Beaujolais Nouveaux sont des vins élaborés dans les appellations Beaujolais et Beaujolais-Villages. Ces vins sont mis en bouteille après 3 à 5 jours de cuve.

Le Beaujolais Nouveau doit être bu rapidement

Faux. Les Beaujolais Nouveaux ne deviennent pas imbuvables au bout de 3 ou 4 jours ni même au bout de 3 ou 4 mois ! Il est évident que boire du Beaujolais Nouveau dès sa sortie, c’est participer à la ferveur et à la convivialité qui entourent cette fête annuelle. Notez qu’un Beaujolais Nouveau se garde entre 8 et 12 mois.

BOURGOGNE : Vendanges exceptionnelles depuis 1380 ?

Les vendanges des crémants ont débuté le 13 août en Bourgogne, date exceptionnellement précoce. Année inédite ? Réponse d’historiens spécialisés dans la ruralité et le climat.

A Beaune, les dates des vendanges sont précieuses pour les historiens, ainsi que les experts du climat. Ce qui permet de comprendre l’évolution climatique en Bourgogne.

L’historien Thomas Labbé, exprime que « les bans de vendanges étaient déjà utilisés par les historiens dès le XIXè siècle. L’originalité de la série de Beaune est d’être la seule à remonter jusqu’au XIVè siècle, et c’est le seul type de pratique sociale nous informant sur le climat et que l’on peut faire remonter aussi loin ».

Cette année, les vendanges ont débuté le 13 août, selon les viticulteurs, c’est une première !

Peut-on parler d’un MILLESIME inédit pour l’ensemble du vignoble bourguignon ?

Est-ce inédit aussi de commencer à cisailler les vignes autour du 23-25 août ?

2 dates sont précoces : en 2003 a eu lieue la période caniculaire, les vendanges avaient commencé le 18 août. En 1556, les premiers raisins avaient été récoltés le 15 août.

Ci-dessous un graphique représentant l’évolution des vendanges depuis 1380 à BEAUNE

Des vendanges 3 semaines plus tôt

L’année 2020 ne semble pas être inédite, cependant elle marque une précocité notable. Ces 20 dernières années marquent une évolution jamais constatée sur la vigne, et sur le climat. On peut noter que les vendanges sont de plus en plus précoces.

Fabien Gaveau qui est historien spécialiste de la ruralité et chercheur au CNRS explique qu’il y a un caractère particulier à ce qu’ils vivent depuis les années 1980. Les dates des vendanges s’accumulent autour des dates précoces.

Depuis les résultats de 2013, Thomas Labbé a prolongé ses travaux jusqu’en 2018. 26 récoltes s’étalent entre 1393 et 2002, 8 récoltes de plus ont été enregistrées entre 2008 et 2018, en 10 ans !

Des vendanges en août plutôt qu’en octobre

Il faut savoir que la date moyenne des vendanges en côte de Beaune se situe au 28 septembre. Mais sur les 20 dernières années, la date moyenne tourne plus vers le 5 septembre. En faisant un récapitulatif des 100 dernières années, on découvre à Beaune, aucune vendange n’a débuté en octobre.

Ci-dessous un graphique représentant l’évolution des vendanges de 1920 à 2020 à BEAUNE

Des reconstitutions de températures annuelles entre avril et août ont été réalisées : « on estime que 10 jours de différence sur la date des vendanges correspondent à 1 degré de différence sur les températures moyennes. » Une date moyenne de début des vendanges qui avance de 22 jours correspondrait donc à une hausse de température d’un peu plus de 2°C au printemps et en été. 

Depuis 2013 et la date de publication de la première étude, d’autres travaux ont été menés sur les vignobles suisse ou corse. Ils montrent les mêmes tendances. 

Glyphosate

Interdiction de 36 produits contenant du glyphosate en France

Ces produits représentaient en 2018 près de trois quarts des tonnages de produits à base de glyphosate vendus en France pour des usages agricoles et non agricoles

Ces produits seront interdits à compter de fin 2020, en raison de l’insuffisance ou de l’absence de données scientifiques permettant d’écarter tout risque génotoxique. Trente-six produits à base de glyphosate seront retirés de la vente en France.

L’Anses a engagé un nouvel examen de la totalité des autorisations de mise sur le marché des produits à base de glyphosate commercialisés en France à la suite de la réapprobation pour 5 ans de la substance herbicide  par l’Union Européenne en 2017. Le processus doit s’achever fin 2020.

L’Anses ajoute : « seuls les produits à base de glyphosate répondant aux critères d’efficacité et de sécurité définis au niveau européen pour les usages revendiqués, et ne pouvant pas être substitués de façon satisfaisante, bénéficieront in fine de l’accès au marché français.

 

Agriculture & Alimentation

Des résidus de pesticides dans les fruits et légumes

L’association Générations futures publie une étude fondée sur 13 300 analyses, 71,9 % des échantillons de fruits et 43,3 % des légumes présentent des résidus de produits phytosanitaires

L’association Générations futures rappelle dans un rapport que les résidus phytosanitaires restent présents dans les fruits et légumes conventionnels vendus en France. De plus, ce constat vaut aussi pour les produits non issus de l’agriculture biologique.

L’association a averti les consommateurs.

En conclusion:

Sur 50 végétaux, 71,9 % des échantillons de fruits et 43,3 % de légumes en contenaient. 2,9 % des fruits et 3,4 % des légumes testés dépassaient les seuils légaux autorisés de pesticides.

Moyennes pluriannuelles

Le rapport permet de ne pas se focaliser sur une saison que les aléas de la météo auraient pu rendre particulièrement propice aux surdoses de fongicides ou d’insecticides. Les années 2016 et 2017 des pesticides ont été repérés dans 100 % des échantillons de pamplemousses ou pomelos, pêches et nectarines, framboises et groseilles, abricots, céleris-raves, herbes fraîches.

Les cerises, les clémentines et les mandarines, le raisin, les pamplemousses sont en tête, leurs échantillons se révèlent être positifs à plus de 85 %. Les pêches et les nectarines, fraises, oranges, abricots et les pommes les talonnent (80 %). Les kiwis et les avocats représentant moins de 30 % sont les moins contaminés.

Il faut savoir que la pomme qui est le fruit le plus consommé en France, subissait 35 traitements phytosanitaires par an en 2012, et 36 en 2015. L’ananas se distingue par ses 9,6 % d’échantillons dépassant la limite réglementaire maximale en résidus. Les cerises, kiwis, pamplemousses et clémentines sont aussi en danger. Les bananes représentent 1 % et les nectarines 0,3 %.

 

 

Pesticides : l’efficacité des équipements de protection des agriculteurs en question

Les équipements sont-ils efficaces ?

Selon une étude scientifique, l’efficacité des équipements individuels de protection, appelé EPI en conditions réelles est surestimée. Beaucoup de facteurs peuvent entraver leur utilisation : coût, inconfort, disponibilité.

Alain Garrigou, est l’auteur principal de l’étude. Il déclare : « il s’agit d’un sujet abordé par différentes disciplines séparées. C’est la première fois que l’on propose un point de vue pluridisciplinaire ». Avec des collègues, ils ont repris l’ensemble des données sur l’efficacité des EPI au laboratoire et sur le terrain « il ne faut pas se satisfaire des résultats d’efficacité issus de laboratoire. Il faut regarder sur le terrain, en situation réelle c’est là que l’on évalue la qualité des protections ».

Le but étant de poser 11 patchs sur le corps des agriculteurs et de les laisser travailler comme à leur habitude. On mesure ce qui est déposé sur le patch en fonction de la protection portée et de l’activité réalisée.

Problèmes d’image et de confort

Sur le terrain, beaucoup de facteurs entrent en jeu qui ne sont pas pris en compte en laboratoire. Le risque d’exposition dépend de l’activité, mais aussi du pesticide utilisé. Viennent ensuite les problèmes de confort (combinaisons trop chaudes ou mal adaptées aux mouvements).

En France, on compte 800 000 travailleurs non permanents dans les exploitations agricoles. Dans cette catégorie, on trouve des migrants, des travailleurs détachés, des personnes payées par des prestataires de services …

Des maladies ciblées 

Le problème que pointe l’étude est de nature à remettre en cause les autorisations de mise sur le marché des molécules les plus dangereuses. En 2016 déjà que le port d’EPI n’est pas toujours pratiqué par les applicateurs pendant les phases de travail pour lesquelles il constitue pourtant une des conditions de l’autorisation de mise sur le marché des produits utilisés.

En 2013, L’INSERM affirmait que les pesticides provoquaient des pathologies chez l’adulte telles que : la maladie de Parkinson, le cancer de la prostate et certains cancers hématopoïétiques.

 

 

Articles disponibles : https://www.liberation.fr/fil-vert,100993

Soufre en sulfite

Les sulfites dans le vin : explications

Vous avez peut-être remarqué après avoir bu du vin, vous avez des migraines, la respiration lourde, le nez bouché ou qui coule, des problèmes digestifs ou des réactions sur la peau ? Le soufre peut en être la cause.

Le soufre : définition

Le SO2 ou dioxyde de soufre est un gaz sans couleur, inflammable, avec une odeur pénétrante qui irrite les yeux, la peau, les muqueuses et les voies respiratoires. Il est présent dans le vin sous la forme d’ions sulfites et bisulfites. Après dégustation du vin, les sulfites sont transportés par le sang dans tous les organes.

Le dioxyde de soufre peut provoquer des irritations et des inflammations, souvent gastriques mais aussi des allergies dont les premiers signes sont des difficultés respiratoires, des bouffées de chaleur, des enflures et des démangeaisons.

Formulations du soufre autorisées en œnologie dans l’Union Européenne

  • Dioxyde de soufre sous forme gazeuse ;
  • Bisulfite de potassium ;
  • Bisulfite d’ammonium
  • Métabisulfite de potassium
  • Combustion de soufre fleur (origine volcanique) conduisant à la formation du gaz.

1200x800xsoufre-volcanique.jpg.pagespeed.ic.syKCwh29fK

Les allergènes majeurs 

Aux USA, la toxicité des sulfites est bien connue. Ils sont interdits dans les fruits et légumes. En Europe, les sulfites sont dans la liste des 10 allergènes majeurs depuis 2011. L’Organisation Mondiale de la Santé a clairement défini une dose maximale de sulfites à ne pas dépasser. Elle est de 45 milligrammes/jour pour une personne pesant 65 kg.

La consommation régulière de vins a donc pour effet de dépasser la dose journalière tolérable. Le vin n’est pas le seul produit qui contient des taux importants de SO2, c’est le cas dans les abricots.

Pourquoi des sulfites dans le vin ?

Tous les vins contiennent du soufre sous diverses formes, il s’agit des sulfites. Même dans des vins non sulfités, 10 milligrammes/litre peuvent s’y trouver.

Depuis quand les sulfites sont utilisés dans le vin ?

Les sulfites sont utilisés depuis la fin du 18è siècle en vinification. Outre ses propriétés d’antiseptique, d’antifongique, les sulfites permettent :

  • d’inhiber ou de tuer les levures indésirables pour contrôler la fermentation.
  • de protéger le vin de l’oxydation. Ils ont un rôle de conservateurs et de stabilisateurs.

Sensibilité aux sulfites dans le vin

Dans le vin, la présence d’alcool et d’acides rend la détection des sulfites difficile. Comme beaucoup d’entre nous, qui n’avons jamais goûté du vin sans soufre, on ne sait pas distinguer le soufre dans le vin car le goût nous est inconnu.

Soufre libre ou soufre combiné ?

Seule une partie du SO2 ajouté au vin est efficace en tant qu’antioxydant. Le reste se combine à d’autres éléments n’ayant aucune utilité dans le vin. On appelle taux de SO2 total la somme du SO2 libre et du SO2 combiné.

A quels moments le soufre est-il utilisé dans la fabrication du vin ?

En œnologie, l’anhydride sulfureux peut être utilisé lors de différentes phases. Les moments choisis varient d’un domaine à l’autre, dépendent des habitudes des vignerons, du type de vin élaboré, des choix techniques et de la qualité sanitaire de la vendange.

1/ A la vendange : le soufre est dispersé sous forme de métabisulfite pour inhiber l’action des levures indigènes.

2/ Au foulage : on peut rajouter du soufre pour prévenir les dérapages microbiens et autres oxydations.

3/ Pendant la fermentation : du soufre peut être versé à n’importe quel moment de la fermentation mais surtout à la fin pour arrêter ou empêcher la fermentation malolactique.

4/ Au soutirage : c’est le moment ou l’on transvase le vin d’un contenant à un autre.

5/ Mise en bouteille : du soufre est ajouté pour empêcher l’oxydation ou toute action microbienne dans la bouteille. Depuis 2005, la législation de l’Union Européenne impose la mention « contient des sulfites » pour la plupart des vins, le texte précise que l’étiquetage est obligatoire à partir de 10 mg/l de soufre résiduel total.

Niveaux maximaux autorisés de sulfites dans le vin

On trouve des sulfites dans les vins bio tout comme dans les vins biodynamiques et naturels ! La différence réside dans les taux maximums autorisés qui sont différents d’une couleur à l’autre et selon les labels (conventionnel, Demeter, Biodyvin, vins naturels).

Nota: les vins rouges ont besoin de moins de soufre car ils contiennent des antioxydants naturels dans la peau des raisins et des rafles pendant la fermentation.

Plus de sulfites dans le vin blanc, pourquoi ?

Les vins blancs et rosés ne contiennent pas d’antioxydants naturels car les peaux et rafles des baies n’entrent pas en contact avec le jus. Les vins liquoreux ont la plus grosse dose de SO2 car le sucre se combine avec une grande proportion de soufre.

Taux de sulfites dans le vin, comment le connaitre ?

La loi Européenne impose aux vignerons d’ajouter la mention « contient des sulfites » sur tous les vins contenant plus de 10 mg/l de dioxyde de soufre.

Le vrai besoin est de pouvoir différencier le vin qui en contient 11 mg/l de celui qui en contient 200 mg/l. 

Nous vous proposons un site avec les différents de type de vins ainsi que les taux de SO2

https://www.vinibee.com/les-sulfites-dans-le-vin/

Bonne lecture.

 

 

 

 

 

AB Consultant vous présente ses vœux les plus sincères pour 2020

La nouvelle année va bientôt débuter, AB Consultant vous présente ses meilleurs vœux pour 2020 !

Que cette nouvelle année vous apporte la réussite professionnelle, et si cela vous dit, vous tourner vers l’écologie, le bio, l’agriculture.

 

57adaeab

Nous restons à votre disposition pour échanger sur nos programmes et vous rappelons que vous trouverez l’ensemble des documentations techniques et commerciales sur notre site internet : https://www.ab-consultant.fr

En attendant, vous pouvez télécharger notre plaquette commerciale sur la VIGNE.

En espérant vous compter parmi nos futurs clients.

 

BONNE ANNÉE !

Le vignoble de Bourgogne

La Bourgogne, un vignoble unique et un terroir des meilleurs vins

Le vignoble de Bourgogne s’étend sur près de 240 km d’Auxerre à Mâcon. Le vignoble bourguignon cultive tradition et savoir-faire depuis près de 2000 ans. Ce qui singularise la Bourgogne des autres vignobles, c’est l’accord entre le sol, l’influence du microclimat, le cépage et le savoir-faire. utilisés par les vignerons bourguignons : une association qui donne le sens du mot terroir ou en bourguignon le mot « climat ».

Ce vignoble tire profit d’une météorologie, d’une géographie et d »une géologie exceptionnelles. Entre un climat semi-continental propice à une maturation optimale du raisin, une exposition des vignes sur les coteaux à des altitudes favorisant la culture du raisin et des sous-sols formés il y a 180 millions d’années, ces vins sont le produit d’un terroir d’exception, à découvrir lors d’un week-end dégustation des vins de Bourgogne.

Séjours œnologiques Bourgogne : chiffres clés à retenir

  • Superficie : plus de 28 000 hectares de vignes répartis sur 1247 climats
  • Cépages : le Pinot noir pour les vins rouges et le Chardonnay pour les vins blancs
  • Production viticole : 1,5 millions d’hectolitres de vin produit par an dont 60 % de vins blancs ; 30 % de vins rouges et 10 % de crémants
  • Le vignoble de Bourgogne c’est aussi 2 % de la surface exploitées agricole de la Bourgogne ; 3 % de la production nationale des vins français et 5 routes des vins.

Les appellations des vins de Bourgogne

  • 23 appellations AOC régionales
  • 44 appellations AOC villages
  • 32 grands crus.

Les villes et villages viticoles sur les routes des vins de Bourgogne

  • Auxerre,
  • Dijon,
  • Mâcon,
  • Chablis,
  • Meursault,
  • Pommard,
  • Nuits-Saint-Georges,
  • Aloxe-Corton

Les routes des vins de Bourgogne

La route des vins de Bourgogne viticole à est à découvrir par 5 itinéraires pour musarder le temps d’une balade dans les vignes ou d’une descente de caves pour apprendre à déguster les vins de Bourgogne.

Partir en week-end en Bourgogne

A 1 h de Paris, la Bourgogne est une terre à l’identité unique et à taille humaine. Le temps d’un week-end, partez des villes pour vous engouffrer entre vignobles et campagnes à la découverte d’une multitude de cités, de décors et d’activités à couper le souffle.

Tourisme et activités en Bourgogne

Laissez-vous guider que ce soit en famille, en amoureux ou entre amis par Vinotrip pour organiser un périple à la mesure de vos envies. Découvrez les activités touristiques en Bourgogne : https://www.vinotrip.com/fr/vignoble/bourgogne/tourisme

Chiffres clés du Tourisme en Bourgogne

  • 5 routes des vins
  • 2 fleuves : la Seine et la Loire
  • 1 réserve naturelle : le parc du Morvan
  • 1 vignoble
  • plus de 1000 km² de promenades au fil de l’eau dont 12 canaux et rivières
  • 7 villes d’Art et d’Histoire : Autun, Auxerre, Chalon-sur-Saône, Charité-sur-Loire, Dijon, Nevers, Joigny
  • 4 sites à l’UNESCO
  • Château de Guédelon pour revivre une époque médiévale
  • Une des régions les plus étoilées de France.